Le rire est le propre de l'homme

Publié le par kéline

C'est vrai qu'à regarder leurs mines réjouies, je me suis sentie de bonne humeur. Le rire est sain et libérateur de tensions, je le savais déjà pour le pratiquer volontiers quand la situation s'y prête. Qui n'a pas connu ces fous rires contagieux, au point que l'on ne peut plus regarder les visages réjouis de ceux avec qui on les partage, sans qu'ils repartent en cascades incontrôlables.  Ils rendent léger, tout parait plus facile, leurs effets se font sentir longtemps après en les réevoquant. 
J'ai découvert en surfant que depuis 2001, 
 ce 
rire si bienfaisant, est instrumentalisé.
Une école française du rire a été créee , "formation professionnelle en rigologie" repartie en modules sur deux ans. Non, je rigole pas, c'est vrai.
  V
ous le saviez peut-être ? 
Le rire si spontané et si naturel étant thérapeutique, certains ont décidé d'en exploiter les bénéfices dans tous les sens du terme. Il est vrai que nous avons tant de tracas collectifs à surmonter, sans parler des soucis individuels que la vie nous réserve  . Si ça peut aider... Oui ? Non ? Pas d'accord ?

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'ai un ami qui était très depressif qui a participé à ces séances de rire et ça lui faisait beaucoup de bien. Il semble que le rire provoque des trucs dans notre cerveau et ça soigne la déprime.Mon avis, c'est qu'il vaut mieux rire spontanément dans la vie de tous les jours, mais il y a des gens qui ne rit pas assez.C'est comme les boites à soleil pour les depressifs; c'est mieux que rien et si ça aide les gens à vivre, tant mieux!
Répondre
K
tu as raison Clo quand ça va mal il faut tout essayer !bonne soirée
M
Il faut introduire une nouvelle matière à l'école: apprentissage du rire. On va pas rigoler ! Mon dieu que c'est triste. Je vais me chercher une tranche de rire au frigo. Doit en rester une de ce midi...
Répondre
K
bon appetit Michel ;)
K
oui le rire est communicatif, il m'est déjà arriver d'avoir des fous rires qui ont déstabilliser plus d'un dans mon entourage, au début les autres ne comprennent pas et rient bêtement, et moi voyant cela ça me fait davantage rire de les voir stoïques, ça peut prendre parfois un bon quart d'heure, et ça fait mal au ventre à un tel point que je me suis dis je vais "mourir de rire"
Répondre
K
l effet thérapeutique est accentué par l effet groupe alors
S
Bonjour Amie,certains d'entre nous ne peuvent plus pleurer, d'autres ne savent pas rire. Et pourtant les deux émotions sont profondément humaines! mais bon, nous sommes tous différents alors........ chacun cherche la direction « plus de bonheur » comme il le peut.douce journéeBernadette
Répondre
K
souhaitons du fond du coeur qu ils la trouvent bonne soirée Bernadette
M
bonsoirautant essayer ! je cois que ça me plairait bien de passer quelques jour avec un groupe de rieurs
Répondre
K
alors j ai l'impression, que ca plairait à tout le monde et à moi aussi ;)
S
Je ne sais pas répondre immédiatement à ta question, car lorsque je suis au fond du trou parfois, j'ai du mal à rire ou sourire de quoi que ce soit.Pourtant on dit que le rire est communicatif, et d'après certaines personnes ayant participé aux groupes de l'école du rire, c'est salvateur.Alors peut-être faut-il l'expérimenter ???Bisous Kéline
Répondre
K
on essaiera hein Stella ?bisous
J
Mais rire peut être triste : « L'humour est la politesse du désespoir » Citation attribuée à Achille Chavée, Oscar Wilde, Georges Duhamel, Boris Vian, et parfois même, à Pierre Dac. [Who said, "Humor is the politeness of despair?" Googling it attributes it, variously, to Ionesco, Marcel Duhamel, Kierkegaard, Boris Vian and Chris Marker.]   Cette phrase m'a inspiré ceci : http://060507.free.fr/ (Je t'ai répondu concernant le Proche Orient. Quant au "boycott" des livres, c'est le stade qui précède leur destruction par le feu... Mon chat va bien, merci. Il a eu moins peur que sa maîtresse !)
Répondre
K
les humoristes sont souvent tristes c est vrai Joke le rire me semble être mieux partagé que l'humour
D
BOnjour chere Kéline,Les fous rires... Combien ai je pu en avoir sans les maitriser dans des moments plus ou moins opportuns!!...J'ai vu plusieurs reportages sur ces écoles du rires qui ressemblent à premiere vue à des sectes où tout le monde agit sur commande!! j'ai entendu des témoignages tres favorables et finalement je trouve l'idee excellente!! Je ne me suis jamais essayée à ces sceances de rigolades, mais si j'en avais l'occasion, je tenterais, pour voir!! :o)Gros bisousDeborah
Répondre
K
voila c'est l'occasion qui nous a manqué mais prêtes on va dire !!
D
J'ai entendu parler de cette méthode mais n'ai jamais eu l'occasion de la pratiquer. Comme la relaxation, la maîtrise de son corps entraîne certainement du bien être. mais ce que je trouve surtout le plus intéressant dans le rire, c'est l'état d'esprit qui le déclanche : la joie. J'ai connu des éclats de rire fréquents : je dois dire que j'ai bien moins l'occasion de le faire. Peut être parce qu'en vieillissant je suis devenue moins spontanée. J'ai souvenir d'avoir pleuré de rire, sans bruit, à un spectacle de Pierre DESPROGES ... et ça m'avait aussi fait beaucoup de bien.
Répondre
K
la complicité entre les rieurs , en fait c'est difficile d'avoir un avis si on le la pas pratiqué